12 juin 2017

Carafage ou décantation, quel procédé pour votre vin de Provence ?

Pour obtenir un bon verre de vin rouge de Provence, la préparation pour la dégustation est l’une des étapes clés car elle peut considérablement modifier le goût du vin. Au premier abord assez similaire, le carafage et la décantation sont des procédés ayant chacun leurs subtilités et qui sont adaptés à des types de vins différents.

Carafer le vin, qu’est-ce que cela signifie ?

Carafer un vin signifie simplement faire passer le contenu d’une bouteille dans une carafe afin de l’aérer et de l’oxygéner, pour lui offrir tant une meilleure texture qu’une saveur plus appréciable. Le carafage s’applique souvent pour les vins rouges jeunes, car l’oxygène fait fondre les tanins qui s’y trouvent et qui sont susceptibles d’agresser le palais du consommateur. Pour un résultat optimal, il est conseillé de réaliser cette opération environ deux heures avant la dégustation.

La décantation du vin, en quoi consiste-t-elle ?

La décantation est une opération légèrement différente, qui vise à séparer le liquide – donc le vin – du solide, c’est-à-dire des dépôts présents dans la bouteille. La décantation consistera alors à verser lentement le vin dans une carafe, mais cette fois-ci en prenant garde à laisser les différents dépôts dans le fond de la bouteille, tout en limitant l’oxygénation qui pourrait contrarier un vieux vin.

Ces deux pratiques conviendront parfaitement à une bouteille de vin rouge du Domaine des Oullières, et plus particulièrement à nos cuvées « Harmonie » et « Absolu », que vous retrouverez sur notre boutique en ligne.

Quel procédé pour le rosé de Provence ?

Le vin rosé de Provence étant à la base un vin jeune, destiné à être consommé sous deux ou trois ans, nous ne vous recommandons pas de traitement particulier avant la dégustation. D’ailleurs, il y a peu de chances que des dépôts se forment pour un vin de Provence jeune par essence. Le décantage de rosé ne sera alors pas nécessaire. Parallèlement, un conditionnement suffisant ayant déjà été réalisé pour l’obtention du vin, il ne sera pas non plus nécessaire de carafer le rosé. En règle générale, les vins blancs et les rosés peuvent se déguster directement à partir de leur bouteille.

Ainsi, pour apprécier notre cuvée Harmonie Rosé et sa somptueuse robe aux reflets pétale de rose, il vous faudra simplement préparer des verres adaptés qui sauront révéler sa fraicheur et pourquoi pas laisser parler votre imagination en confectionnant de savoureux cocktails !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *