4 janvier 2020

L’emploi du bois dans les vins des Coteaux d’Aix en Provence

vinification fut de chene red wine provence wine bois dans les vins des Coteaux d’Aix en Provence

 

L’emploi  du bois dans les vins des Coteaux d’Aix en Provence, comme dans tous les vins d’ailleurs est connu pour altérer la qualité du produit fini. Il s’agit d’une phase qui se fait soit directement à la vinification, soit pendant la période dite d’élevage.

 

 

Les modifications  engendrées par l’emploi  du bois dans les vins des Coteaux d’Aix en Provence

 

L’emploi de bois en œnologie peut entrainer diverses modifications de différentes  perceptions sensorielles :

La principale raison pour laquelle le bois est utilisé en œnologie est l’augmentation de la complexité aromatique, avec ou sans perception de notes boisées.

De plus, il y a des modifications de l’équilibre gustatif. En effet, nous pouvons observer un renforcement des sensations de rondeur et de « sucrosité ». Ce sont des sensations permettant de contrebalancer les perceptions d’acidité et d’astringence. Enfin, il y aura aussi souvent un apport de tannins du chêne contribuant à la structure, et à la construction du vin.

Enfin, il ne faut pas oublier que l’apport de bois dans les vins des Coteaux d’Aix en Provence peut aussi amener une diminution de la perception de certains caractères (notes végétales, phénols).

 

Quelques facteurs clefs à déterminer quand un vigneron considère l’apport de bois en vinification

 

Certains facteurs sont à raisonner en fonction de la typicité du vin. Les plus importants sont la  maturité, richesse phénolique,  et le profil aromatique initial du vin.

 

Aussi il est important pour le vigneron de bien raisonner trois aspects. Tout d’abord le moment de l’apport,  puis le format du bois employé, et la durée de contact.

De plus, le vigneron devra aussi considérer l’intensité de l’apport aromatique du bois dans les vins des Coteaux d’Aix en Provence.

 

De plus deux autres facteurs sont à considérer : la typicité de l’apport boisé et finalement le profil produit à atteindre.

Maintenant vous savez tout cela. Alors comment pensez vous que nous avons travaillé l’apport du bois dans les vins des Coteaux d’Aix en Provence? Et chez nous au domaine des Oullières ?