9 mars 2019

Les Vendanges d’antan d’après le fondateur du Domaine des Oullières

Nous vous proposons la deuxième  partie de l’entretien avec Louis Ambrosio, le fondateur du Domaine des Oullières.

 

Dans ce passage, Louis Ambrosio raconte comment se déroulait les vendanges avant qu’il ne se dote d’une machine à vendanger.

Les vendanges – avant et maintenant

Il est vrai que la machine à vendanger à révolutionner beaucoup de choses dans la viticulture, et notamment les manières de travailler ensemble dans la vigne.  Nous vous avions déjà présenté dans l’article suivant http://www.oullieres.fr/fr/deux-manieres-de-vendanger-au-domaine-des-oullieres-un-resume/ comment nous procédions de nos jours au Domaine des Oullières.

 

L’époque à laquelle Louis Ambrosio fait référence date d’avant son installation en tant que vigneron indépendant à la fin des années 1980. Avant cette date, Louis Ambrosio était viticulteur et coopérateur sur Lambesc.  Il emmenait donc la récolte de ses vignes, ses vendanges à la coopérative de  ce joli village de Provence.

 

Soutenu par sa famille, Louis Ambrosio nous raconte dans ce passage qu’il a aussi eu la chance d’avoir des employés fidèles et loyaux sur plusieurs décennies. IL travaillait ave eux comme des collaborateurs, presque comme des membres de la même famille.

 

Le temps nostalgique des vendanges d’avant en Provence

Toutefois, au moment des vendanges, les employés ne suffisaient pas pour mener les vendanges. Il fallait plus de main d’œuvre. Elle venait donc ponctuellement pour cette période spécifique de l’année. Les personnes étaient logées et nourries pendant la période des vendanges.

 

Une touche de nostalgie se devine dans les paroles de Louis quand ils parlent des repas et des pauses qu’il s’accordait avec ses vendangeurs. Ces rares pauses étaient des occasions de se détendre, de passer du bon temps ensemble. E pour Louis Ambrosio, passer du bon temps, ça a toujours été un bon repas avec des rires et surtout des chants ! A 92 ans, il nous pousse toujours une petite chansonette à la fin du repas, des moments si précieux….