24 août 2015

Vins rosés de Provence

La saison des vendanges se termine et une étape très importante se passe dans les heures, les jours et les semaines qui suivent… La macération… celle-ci est encore plus rapide pour les vins rosés, et sa vinification est plutôt méconnue, pour ce premier article, nous avons choisi de vous présenter la fabrication du fameux rosé de Provence.

Le rosé est probablement le vin le plus délicat et le plus difficile à réussir. Tout va se jouer dans les premières heures qui suivent la récole des raisins… Contrairement à ce que beaucoup pensent, le rosé est fait à partir de raisins noirs. Les baies sont séparées de la rafle dés leur arrivée au chai et sont foulées pour arriver à un moût composé de la pulpe, de la peau, des pépins et du jus de raisin.

D’où vient la couleur d’un vin rosé ?

Et bien, ce n’est pas de la pulpe – en général la pulpe des raisins, quelque soit leur couleur, n’est pas colorée…. La couleur d’un vin vient de la peau du raisin. C’est le temps de macération pendant lequel la peau va être mélangée au jus de raisin qui va donner la couleur du vin rosé. Là, le temps et la température ont un rôle primordial à jouer. Les paramètres peuvent être importants et tout est une question de savant dosage, de savoir faire, d’expertise et d’inspiration par le maître de Chai. La macération peut durer entre 2h et 20h et la température doit être maintenue entre 16°C à 20°C.  Ceci n’est pas une maigre affaire…. En effet, la couleur du moût  à  la fin de la période de macération ne ressemble en rien à la couleur finale du vin après la fermentation… En effet, à ce stade le vin aura perdu près de 50% de sa couleur. Donc retenez bien ! C’est une courte macération qui donne sa couleur et les arômes à nos beaux rosés de Provence ! Les arômes seront préservés durant la fermentation, une fois que le jus est séparé des autres composants du moût, pendant laquelle ils seront aussi conservés à une basse température (18 à 20°C).

             

Les rosés du Domaine des Oullières ont des robes pâles et limpides. Ils ont des couleurs claires,  des tons d’abricot avec une pointe de framboise ! La couleur de nos rosés, vous l’aurez compris, change chaque année, en fonction de la récolte, de la macération et de la fermentation… Il nous tarde de savoir la couleur qu’auront nos rosés pour les nouvelles cuvées Plaisir, Harmonie et Absolu du Domaine des Oullières !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *