Close

10 septembre 2020

Producteur de vins de Provence – Nicolas, la passion du vin en héritage

producteur-vins-provence-vin-aix-vignoble-hve-wine-winemaker-south-france

 

 

Être producteur de vins de Provence ou la passion du vin en héritage… ou encore c’est le tour de Nicolas ! En effet, nous vous avons présenté à tour de rôle Marie, Bruno, Mireille, Sébastien, Daniel. Et aujourd’hui, nous finalisons les portraits des personnages principaux du domaine des Oullières actifs à ce jour avec le fils de Daniel, Nicolas. Nous finissons ces portraits avec Nicolas pour plusieurs raisons. Tout d’abord, parce que c’est le dernier rentré au Domaine des Oullières. De plus, et cela en est un peu la raison, Nicolas est le « caganis » comme nous disons en Provence du Domaine des Oullières. En effet, Nicolas peut revêtir fièrement le titre du plus jeune producteur de vins de Provence de la famille Ambrosio-Collomb. Retrouvons le dans cet article….

 

 

Comment devient-on producteur de vins en Provence

A vrai dire, en faisant l’entretien avec Nicolas, il n’y a pas que la ressemblance physique qui est frappante entre le père Daniel, et le fils Nicolas…. En effet, les réponses, vous verrez pour ceux qui ont lu l’article sur Daniel sont assez similaires. Toutefois, si cela s’applique au niveau du fond, je peux vous dire que cela s’applique aussi au niveau de la forme… à savoir des réponses très courtes…. Chez les Ambrosio, on est dans l’action, pas dans le verbe J

 

Aussi, quand on demande à Nicolas pourquoi il travaille dans le vin, il répond comme son père : « parce que je suis dedans depuis que je suis petit. Parce que je suis passionné et parce que j’aime la nature ». OK, il a été un peu plus éloquent que son père, mais que légèrement J

Donc après une enfance passée sur le tracteur avec son grand père et son père, Nicolas a tout naturellement intégré le lycée agricole d’Orange. Une fois son baccalauréat en poche, il est venu directement travaillé sur le domaine viticole familial du Domaine des Oullières à Lambesc.

Le travail sur le vignoble

Quand on demande à Nicolas, en tant que producteur de vins en Provence, ce qu’il aime le plus dans son travail, en fait il explique qu’il aime tout… mais finalement quand on creuse un petit peu il parle de passer le disque.

Toutefois on sent bien que la taille a tout de même sa préférence. Et pour être plus exact, c’est la taille des plantiers qui l’intéresse le plus « parce que je les forme », ajoute-t-il.

Finalement ce qui est aussi intéressant d’après Nicolas, c’est que le travail change aussi selon les saisons, apportant une variété enrichissante au travail de la vigne.

Enfin, les vendanges restent tout de même le moment clef pour Nicolas dans la vie d’un vignoble. En effet, pur lui « on a bossé toute l’année pour ça » et donc c’est la satisfaction de voir le fruit du labour de toute une année qui est une réelle récompense à ses yeux, ce qui est important pour un producteur de vins en Provence.

Le vin préféré de Nicolas

Pas de surprise… le vin préféré de Nicolas, c’est l’Harmonie rouge, comme son père ! « J’aime consommer du vin rouge de manière quotidienne avec mes repas, et l’Harmonie rouge me permet d’avoir un bon vin qui passe avec tous les plats que j’aime ».

What do you want to do ?

New mail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *